Natura 2000
Natura 2000, réseau européen
Natura 2000 est un programme européen de conservation de la nature, avec pour double objectif de préserver la diversité biologique et de valoriser les territoires. Le maillage de « sites Natura 2000 » s’étend sur toute l’Europe de façon à rendre cohérente cette initiative de préservation des espèces et des habitats naturels.


Les Barthes de l’Adour
Situé à l’extrême sud-ouest de la France dans le département des Landes, le site des Barthes de l'Adour a une superficie de 12 000 ha. Les « barthes » sont les plaines alluviales situées de part et d’autre de l’Adour et du Luy. Le site s’étend sur 80 km de long pour une largeur allant de 1 à 3 kms. Il traverse 40 communes.
Ces vastes zones humides présentent une importante biodiversité animale et végétale. C’est pour cela qu’elles font partie du réseau Natura 2000.
L’association Barthes Nature est chargée de l’animation du document d’objectif (DOCOB), qui constitue le plan de gestion du site. Barthes Nature a délégué au CPIE Seignanx et Adour la partie « technique » de l’animation qui assure la mise en œuvre des actions de gestion.
Lien vers le site web des barthes de l'Adour
L’Adour
Le fleuve Adour, de Aire-sur-Adour à Bayonne, a été choisi pour intégrer le réseau Natura 2000. Sur le site « L’Adour », long de 160 kilomètres, les espèces remarquables sont principalement des poissons migrateurs (aloses, lamproies et saumon) mais aussi un mammifère, le Vison d’Europe, et une plante, l’Angélique des estuaires.
L’Institution Adour, établissement public interdépartemental, a été désigné pour élaborer le DOCOB.
Pour mettre en place des actions de conservation des habitats et des espèces qui ont valu à l’Adour d’être un site Natura 2000, des inventaires écologiques sont indispensables. L’Institution Adour a confié au CPIE en 2009 la réalisation de la cartographie de la végétation présente sur les berges du fleuve composée majoritairement de forêts alluviales (galeries d’aulnes et de frênes, chênaies, saulaies blanches, …) et de formations à hautes herbes, les mégaphorbiaies.